L'idée de la semaine

7 questions sur le coco de Paimpol

Publié le 22 août 2013 - 6 commentaires

Quelques questions sur le coco de Paimpol AOC, notre fameux haricot demi-sec disponible de juillet à fin octobre.

Gousses et grains de coco de Paimpol AOC

Faut-il faire tremper les cocos de Paimpol ?

Non, le coco de Paimpol AOC est un demi-sec, il est prêt à cuire.

Pour les cuire, faut-il les plonger dans l’eau froide ou dans de l’eau bouillante ?

En fait, peu importe. Le coco de Paimpol AOC se cuit très facilement.

Quel est le temps de cuisson ?

Le coco de Paimpol AOC supporte différentes cuissons. En 20 mn, il sera très croquant et révélera sa texture de châtaigne. En une heure, il deviendra fondant. Vous pouvez même prolonger encore la cuisson (pour un cassoulet, par exemple), il ne de défera pas. Tout dépend de vos goûts et de l’utilisation que vous en faites. Notre conseil : goûtez, goûtez, goûtez.

Pourquoi ne faut-il pas saler l’eau de cuisson ?

Si on sale en début de cuisson, le grain a tendance à durcir. On peut saler quelques minutes avant la fin, le coco de Paimpol AOC absorbera alors le sel sans conséquence.

Les grains verts sont-ils consommables ?

Le coco de Paimpol AOC offre un grain presque rond, blanc nacré, brillant. Une petite proportion de gousses plus vertes est tolérée. Les spécialistes pensent qu’il faut quelques grains verts dans un plat de coco de Paimpol, ils apportent un peu de croquant.

Combien de temps peut-on conserver les cocos de Paimpol ?

Pas plus de quelques jours au frigo : le coco de Paimpol AOC est un légume frais. En revanche, vous pouvez les écosser et congeler les grains tels quels, sans cuisson. Il seront faicles à détailler et à préparer tout au long de l’hiver.

Une fois cuits, réservez vos cocos de Paimpol dans leur eau de cuisson. Ils se garderont quelques jours au frigo.

Une idée pour découvrir sa saveur ?

Essayez une salade : cuisez vos coco de Paimpol AOC une trentaine de minutes, associez-les à des tomates, de la salade verte, des échalotes ciselées, des fines herbes… Arrosez de vinaigrette et servez tiède ou froid.

Osez les associations ! En salade, le coco de Paimpol se marie très bien avec :

  • les coquillages (moules, coques, Saint-Jacques)
  • un poisson froid
  • du poivron (essayez le ramiro)
  • les charcuteries relevées (andouille, chorizo…)
  • etc. : donnez-nous vos idées !

Une salade de coco de Paimpol AOC

 

 

6 réflexions au sujet de « 7 questions sur le coco de Paimpol »

  1. Ping : Comment cuire le coco de Paimpol AOC | Cuisinons les legumes

  2. Ping : Il est arrivé, le coco de Paimpol AOP | Cuisinons les legumes

  3. tilouis27

    nous adorons les cocos de Paimpol chaque année nous achetons un sac de 10 kg a notre supermarché puis je congele les grains pour en avoir toute l’année je les sers a toute les sauces et viandesd

    Répondre
  4. jacqueline

    Je m’empresse d’aller faire cuire mes coco pour les déguster avec les moules pour ce soir. J’ai par contre, quelques coco qui ont des taches ocre marron, sont-ils consommables? Dans le doute, je ne vais pas les cuire. je vais les congeler et attendre vôtre réponse.

    Répondre
  5. Anweta

    Merci pour toutes ces infos…. Vais-je oser vous dire ? Pour le goûter, une tartine de pain de 4livres bien beurrée au beurre demi-sel, les cocos, refroidis depuis le dernier repas, écrasés dessus…. c’était le régal de chez ma Grand’mère!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter l\'opération pour envoyer votre message : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>