Plats

La rencontre magique des cocos de Paimpol et des moules de bouchot

Publié le 24 septembre 2013 - 6 commentaires

Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer : le coco de Paimpol AOC et la moule de bouchot.

Pourquoi ? Tous les gastronomes le savent : le jus de cuisson des moules est excellent. Dans cette recette, notre cuisinier utilise cette saveur puissante pour cuire les cocos de Paimpol. Le résultat est magnifique. Et une petite touche d’andouille de Guémené ouvre encore de nouveaux horizons gustatifs…

Coco de Paimpol AOC, moules de bouchot et andouille de Guémené
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Un « chili » à la bretonne, relevé à la moutarde
Auteur :
Personnes : 6
Ingrédients
  • 1,2 kg de moules de bouchot
  • 35 g de beurre
  • 3 oignons de Roscoff
  • 20 cl de cidre
  • 1,4 kg de coco de Paimpol AOC soit environ 600g de grains
  • 150 g d'andouille de Guémené
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 cuillères à soupe de moutarde forte
  • 1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne
  • Persil plat
  • Poivre
Instructions
  1. Lavez et ébarbez les moules. Réservez.
  2. Dans une grande cocotte, faites fondre le beurre, ajoutez-y les oignons émincés et faites-les fondre doucement pendant 5 minutes environ, sans coloration. Ajoutez le cidre et les moules, mélangez, couvrez et faites cuire à feu vif pendant 2 ou 3 minutes. Dès que les moules sont ouvertes, c'est cuit.
  3. Enlevez les moules, gardez le jus de cuisson et passez-le au chinois. Réservez.
  4. Écossez les cocos de Paimpol.
  5. Faites bouillir le jus de cuisson des moules (ajoutez de l’eau si nécessaire) et cuisez-y les cocos à petite ébullition 30 minutes à couvert.
  6. Pendant ce temps, décortiquez-les moules, gardez-en quelques-unes entières pour la décoration.
  7. Ajoutez les moutardes et la crème aux cocos de Paimpol et faites réduire l'ensemble pendant 10 minutes.
  8. Ajoutez l’andouille coupée en petits morceaux.
  9. Ajoutez les moules. Mélangez bien.
  10. Dégustez aussitôt.
Le truc du chef
  1. Il est inutile de saler la préparation, car les moules, l'andouille et les moutardes apportent la quantité de sel nécessaire.

Coco de Paimpol AOC, moules et andouille de Guémené

6 réflexions au sujet de « La rencontre magique des cocos de Paimpol et des moules de bouchot »

  1. Pauline

    Aussitôt le mail vu, j’arrive et que vois-je que de belles recettes!!! Je m’arrête néanmoins sur celle-ci que je ne manquerais pas de refaire!!! Il est pas tout à fait 8h du matin, et j’ai déjà faim!!!
    Excellente journée, bisous Pauline

    Répondre
    1. Prince de Bretagne Auteur de l’article

      Merci Pauline. Pour refaire cette recette, dépêchez-vous : le coco de Paimpol AOC est en fin de saison. On devrait en trouver jusqu’en novembre, si la météo est clémente. Vous pouvez aussi les congeler pour en avoir tout l’hiver, regardez la méthode ici.

      Répondre
  2. Guillaume

    Bonjour,

    Petit conseil, remplacer le cidre par du pommeau de bretagne qui rajoute une touche sucrée plus prononcée.

    Très bonne idée de recette,

    Merci!

    Guillaume

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter l\'opération pour envoyer votre message : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notez cette recette :