Les tours de main

En vidéo, les plus mystérieux des légumes d’antan

Publié le 18 février 2014 - 2 commentaires

La gamme des légumes d’antan Prince de Bretagne nous propose bien des surprises. Le topinambour ou le panais, maintenant tout le monde connaît. Mais que faire des plus mystérieux de ces légumes oubliés : le crosne, la capucine tubéreuse, le persil racine, l’oca du Pérou et l’hélianti ? Cette vidéo vous donne une idée pour chacun de ces légumes.

 

Texte de la vidéo

Dans la large gamme des légumes d’antan Prince de Bretagne, nous nous intéressons aujourd’hui aux plus mystérieux :

  • l’oca du Pérou,
  • la capucine tubéreuse
  • le persil racine
  • l’hélianti
  • le crosne

Le crosne

Inutile d’éplucher le crosne, bien sûr. Il suffit de bien le laver.

Nous allons ensuite le blanchir quelques minutes à l’eau bouillante, puis le poêler à l’huile d’olive. Nous terminons la cuisson au beurre.

Voilà une poêlée de crosne à l’aspect et au goût très originaux, qui accompagnera à merveille un poisson.

Le persil racine

Le persil racine — ou persil tubéreux — ressemble au panais, il est plus petit et plus parfumé. Nous allons en faire une purée.

Nous l’épluchons et nous le cuisons 20 mn à l’eau bouillante salée, puis nous le mixons avec du beurre et du lait chaud.

Une cuillère de cette purée à la saveur très parfumée apportera à vos assiettes une touche étonnante.

La capucine tubéreuse

La capucine tubéreuse crue offre un goût piquant, un peu comme le raifort, mais développe en bouche des saveurs parfumées très riches, évoquant même le whisky.

Nous allons l’utiliser en tranches très fines, ça donnera du peps à une salade de crudité.

La capucine tubéreuse peut aussi se cuire 15 mn à l’eau bouillante, elle présente alors une saveur très différente, rappelant l’asperge.

L’oca du Pérou

L’oca du Pérou, que l’on appelle parfois oxalis tubéreux, offre une saveur acidulée très étonnante, rappelant l’oseille.

Cru, on peut également l’utiliser en décoration.

Cuit, l’oca gagne en douceur tout en conservant son caractère. La cuisson à la vapeur, une quinzaine de minutes, mettra en valeur ses couleurs, qui deviennent alors d’un beau pastel.

L’hélianti

L’hélianti est très proche du topinambour, avec une forme plus régulière et une saveur plus délicate.

Une fois cuit à l’eau, une quinzaine de minutes, l’hélianti s’épluche très facilement.

Vous pourrez le servir en salade tiède, arrosé d’une vinaigrette, ou chaud en accompagnement de viandes.

2 réflexions au sujet de « En vidéo, les plus mystérieux des légumes d’antan »

  1. Chris

    Une jolie sélection pour varier les plaisirs… Des légumes anciens trop méconnus encore ! Avez-vous des adresses de producteurs de ces merveilles a suggérer ? Merci.

    Répondre
  2. Pat

    Effectivement, les légumes « oubliés » sont délicieux … Je trouve des cerfeuils tubéreux et d’autres légumes anciens dans les magasins GRAND FRAIS très bien achalandés mais je suis très intéressée par ces produits et reste preneuse d’autres adresses et notamment de savoir où trouver les produits Prince de Bretagne comme les tomates Saveurs d’Antan. Pouvons nous commander directement auprès de vous ? Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>