Les tours de main

Des macarons sucrés-salés pour l’apéritif

Publié le 3 décembre 2013 - 8 commentaires

10 bonnes raisons pour faire des macarons salés à l’apéritif :

  1. Le macaron salé, c’est tendance, c’est dans le mouv’, dans la vibe, c’est un must, bref c’est trop à la mode…
  2. … mais personne n’en a jamais goûté, jamais vu, vous allez faire fureur !
  3. D’accord, les macarons, on va pas vous dire que c’est détox. Mais en y mettant des légumes, vous apporterez une touche light qui ne fera pas de mal à vos convives en ces périodes festives.
  4. Vous mettrez en avant vos talents de cuisinière : la plupart des gens ratent leurs macarons, tout de même ! (en réalité, c’est assez facile, mais chut ! gardez le secret).
  5. Vous pourrez tester des associations de saveurs sucrées/salées, et là oui, là vous mettrez à profit vos talents de cuisinière.
  6. Vos macarons aux légumes seront LE sujet de conversation de la soirée, et après tout, il en vaut bien un autre.
  7. Voici ci-dessous la recette pour faire vos coques de macarons, en vidéo, pas à pas, avec les astuces pour macarons salés. Alors, vous voyez que c’est facile !
  8. Pour des idées de garnitures, cuisinons-les-legumes vous aide en publiant des recettes (d’ici quelques jours, revenez sur ce blog…).
  9. Et pour encore plein de bonnes idées, Prince de Bretagne a fait appel à 6 blogueuses, dont nous publierons les idées et recettes de macarons aux légumes. Affaire à suivre !
  10. Si vous avez réussi vos macarons salés, vous pouvez partager vos idées en commentant cet article

Voici la vidéo : les macarons à la meringue française adaptés pour faire des macarons salés.

Texte de la vidéo :

Nous allons utiliser la méthode de la meringue française, avec deux ou trois astuces adaptées aux macarons salés.

Il faut impérativement respecter les proportions :

Pour 50 macarons (soit 100 coques) environ :

  • 200 g de blancs d’œufs — il faut peser — préparés la veille. Ils ont passé 24 h au frigo et sont sortis 2h avant à température ambiante.
  • 50 g de sucre en poudre
  • 250 g de poudre d’amandes, que j’ai torréfié en la passant 15 mn au four à 150°C
  • 450 g de sucre glace

Je mélange la poudre d’amande au sucre glace et je tamise le tout.

J’ajoute — c’est spécial aux macarons salés — une cuillère à café de sel fin.

Je commence à battre doucement les blancs d’œufs, à petite vitesse pour commencer, puis j’ajoute le sucre en plusieurs fois.

Les blancs d’œufs forment le bec d’oiseau, c’est bon.

J’incorpore le mélange poudre d’amandes/sucre glace aux blancs d’œufs.

Je passe ma spatule sous le mélange, je remonte de cette façon. C’est le macaronnage. Je continue jusqu’à ce que le mélange soit homogène et qu’il présente une surface lisse et brillante, cela prend quelques minutes, il faut prendre son temps et le faire en douceur.

La pâte est prête. nous allons maintenant former les macarons.

Je verse le mélange dans une poche à douille. On remplit soigneusement, encore une fois on prend son temps, on chasse bien l’air.

Il nous faut un papier cuisson, et un gabarit que vous trouverez sur internet.

Je vous conseille, pour ces macarons salés, de les faire plutôt petits, 35 mm au lieu de 40, afin qu’ils se tiennent bien une fois garnis.

Deux techniques pour couler vos macarons :

  • Soit vous faites le tour du cercle, puis vous finissez par le milieu.
  • Soit vous coulez par le milieu, sans bouger. Il faut alors tenir votre poche verticalement, tout près de la plaque. Cela paraît plus délicat, mais c’est efficace. Vos premiers macarons seront un peu irréguliers, mais vous ferez vite des progrès, regardez. Les macarons vont s’étaler d’eux-mêmes.

Voilà, la plaque est remplie, on va la tapoter doucement pour chasser les bulles d’air.

Pour des macarons salés, nous allons maintenant les saupoudrer d’épices, d’herbes de provence, de piment d’espelette, de poivre rose…

Et on attend 30 mn, dans un endroit pas trop humide. Cette phase, qu’on appelle le croûtage, est très importante. Elle est terminée quand la surface ne colle plus, lorsqu’on sent qu’une pellicule plus dure s’est formée. Patientez au moins 30 mn.

Nous allons maintenant cuire nos macarons. Les feuilles sont faciles à manipuler, je glisse une feuille sur une plaque de cuisson froide, je passe au four à 150°C pendant 15 mn.
On voit au bout de 5 mn la colerette se former.

Pour ces macarons salés, nous allons les cuire plutôt un peu plus, de manière à ce qu’ils soient plus fermes et tiennent bien la garniture.

Attention si vous faites une deuxième fournée à bien refroidir la plaque avant d’y poser vos macarons.

Laissez reposer vos macarons au moins 24 heures avant de les garnir.

8 réflexions au sujet de « Des macarons sucrés-salés pour l’apéritif »

  1. Ping : Macarons aux légumes : les premières recettes | Cuisinons les legumes

  2. Ping : Épices & moi - Macarons salés aux carottes violettes et carvi { Opération Macarons Prince de Bretagne }

  3. Ping : Macarons aux légumes : nouvelles recettes des blogueuses | Cuisinons les legumes

  4. Ping : Macarons à la crème de chou-fleur vanillée et coquille Saint-Jacques | Cuisinons les legumes

  5. Ping : Macarons au potimarron et crevettes | Cuisinons les legumes

  6. Ping : Les cadeaux de Noël de Prince de Bretagne | Cuisinons les legumes

  7. Ping : Macarons aux endives et au roquefort | Cuisinons les legumes

  8. Ping : Macarons au panais et œufs de lumps | Cuisinons les legumes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>