L'idée de la semaine

Réussir des millefeuilles de pommes de terre primeurs

Publié le 11 mai 2016 - 3 commentaires

Millefeuille de pomme de terreCes millefeuilles de pommes de terre sont très appétissants et constituent une garniture élégante. Mais attention, ils ne sont pas si faciles à réussir. Voici quelques astuces et tours de main.

L’une des difficultés, c’est la cuisson au four, qui est souvent interminable et hasardeuse. Une pomme de terre pas assez cuite, il faut reconnaître que ça n’est pas très bon. La solution est simple et de saison : utilisez des pommes de terre primeurs. Entre autres qualités, elles cuisent rapidement !

Mais n’anticipons pas, et commençons par couper nos pommes de terre — primeurs, donc, et notons au passage que leur peau étant très fine, il n’est pas nécessaire de les éplucher — en tranches d’1 mm d’épaisseur. Pas d’affolement, l’irrégularité est source de variété : les tranches plus fines seront croustillantes, et les plus épaisses fondantes. Conservez même les tranches ratées, un peu en biseau, elles vous seront utiles pour caler le montage en millefeuille.

Montage des millefeuilles de pomme de terreUne fois vos tranches prêtes, disposez-les dans un saladier et arrosez-les, à votre choix, d’un peu d’huile ou de beurre fondu. Remuez bien pour bien recouvrir chaque tranche de matière grasse. Vous pouvez à ce stade ajouter un peu d’ail en poudre, de sel, d’herbes (mais pas trop, car il ne faut pas masquer la saveur si fine de la pomme de terre primeur).

Puis, sur une plaque allant au four, que vous pouvez protéger à l’aide d’un papier cuisson, superposez les tranches en quinconce. Si votre millefeuille penche d’un côté, rectifiez le tir à l’aide de tranches taillées en biseau.

Millefeuilles de pomme de terre prêt à passer au four

Une hauteur de quelques centimètres suffira pour une première fois : en effet, nous allons rencontrer ici une deuxième difficulté : durant la cuisson, les tranches risquent de glisser…

Enfournons à 180°C pour une quarantaine de minutes.

Résultat : en effet, nos millefeuilles se sont un peu effondrés. Pas de panique : il suffit de les reformer discrètement avant de les servir, et les voilà de nouveau présentables, on peut même dire qu’ils ont fière allure !

Millefeuilles de pommes de terre primeurs

 

3 réflexions au sujet de « Réussir des millefeuilles de pommes de terre primeurs »

    1. Prince de Bretagne Auteur de l’article

      Oui, Irisa, certains conseillent de faire ainsi. Nous avons testé avec un moule improvisé en papier alu. Ça fonctionne, mais la cuisson n’est pas tout à fait la même, les tranches du dessous sont moins dorées.
      Nous avons aussi essayé de monter les tanches de pommes de terre sur une pique de bois. Cela permet de les maintenir pendant la cuisson, et la cuisson reste la même. C’est sans doute la meilleure solution.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter l\'opération pour envoyer votre message : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>