L'idée de la semaine

Un buddha bowl Prince de Bretagne

Publié le 30 mars 2016 - 4 commentaires

La dernière tendance, vous en avez entendu parler ? C’est le Buddha bowl. Si on s’obstine à parler français, on peut aussi dire le bol de Bouddha.

Un bol de Bouddha gourmand aux légumes

Mais l’essentiel pour être dans le mouv’, c’est de savoir le faire, ce fameux bol. Les grands principes du concept :

  • On sert un repas complet dans un grand bol
  • On compose un plat équilibré, plutôt végétarien, associant céréales, légumes secs, un peu de graines et beaucoup de légumes
  • On ne mélange pas, on fait plutôt de la sectorisation pour que ce soit joli et appétissant
  • On fait une sauce sympa

Ça, ce sont les grands principes que l’on trouve partout. Cuisinons-les-legumes.com ne va pas s’arrêter là. Nous allons vous donner les vrais secrets de la réussite, à partir de cet exemple de Buddha bowl de saison Prince de Bretagne.

  • Une base de verdure : nous avons choisi un mélange de jeunes pousses de salade
  • Les céréales : un mélange de riz
  • Les légumes secs : des pois chiches en boîtes. Le truc pour leur redonner un goût de fraîcheur : les chauffer doucement dans en fond d’huile d’olives, avec un soupçon d’ail, puis y mélanger des feuilles de coriandre hachées (ou du persil).
  • Varier les textures : du fondant avec des tomates cœur de bœuf (la saison a commencé, elles sont très bonnes), du croquant avec des feuilles d’endives et de carmines.
  • Harmoniser les couleurs : du vert, bien sûr, du chaleureux (tomates cerises orange, carottes jaunes, le blanc du riz pour mettre le tout en valeur, et une couleur de contraste avec des carottes pourpres et/ou les carmines.
  • Un élément hyper-gourmand, genre « trop bon » : nous avons choisi des pommes de terre primeurs rôties (en ce moment on trouve les Primaline de Prince de Bretagne).
  • Un élément surprenant, difficile à identifier, pour alimenter les conversations. Nous avons poêlé au beurre quelques tranches fines de carottes jaunes, avec de l’ail et des fines herbes, c’est fabuleusement bon. Ça aurait pu être du potimarron rôti, c’est bon aussi.
  • Un petit coup de peps, et là, bien sûr, l’échalote traditionnelle finement ciselée va nous être bien utile.

Rassurez-vous, tout cela est plus rapide à faire qu’à expliquer ! Il ne reste plus qu’à parsemer le tout de graines (tournesol, courge, cacahuète, cajou… on trouve des mélanges tout prêts), c’est chic, et à préparer une sauce type vinaigrette, mais bien onctueuse et parfumée. Nous en avons improvisé une en mixant quelques pois chiches, des graines de sésame grillé, un peu d’huile et de vinaigre.

Et voilà, vous être prêts à briller en société avec votre bol de buddha ! Bol que vous pouvez aussi décliner dans votre bento (oui, bon, votre gamelle, quoi) pour votre repas de midi sur le pouce.

Bon appétit !

Détails de la recette de bol de Bouddha

 

4 réflexions au sujet de « Un buddha bowl Prince de Bretagne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>