L'idée de la semaine

La tomate cœur de bœuf devient Aumônière

Publié le 28 avril 2016 - Merci de donner votre avis

Connaissez-vous la tomate Aumônière ? Mais oui : c’est le nouveau nom de celle qu’on appelait jusqu’à présent cœur de bœuf.

Tomate aumonière (ex-cœur de bœuf) proposée en trois couleurs

Cette tomate côtelée a connu un véritable succès sur les marchés depuis quelques années : sympathique et appétissante, appréciée en salade (croquante et parfumée en version verte ou orangée, douce et fondante en version rouge), elle est parfaite garnie à froid ou farcie à chaud.

Mais la cœur de bœuf, c’est aussi une variété pointue en forme de cœur, que l’on trouve également dans la gamme Prince de Bretagne (la fameuse Cœur d’antan).

La cœur de bœuf aumônière côtelée est en fait la typologie italienne de la cœur de bœuf, principal pays consommateur de ce type de fruits. Alors que la cœur de bœuf pointue en forme de cœur est la typologie française de la cœur de bœuf, bien connue des jardiniers amateurs.

Pour clarifier ces appellations, cette tomate côtelée s’appelle désormais Aumônière. Un nom qui convient parfaitement à cette tomate à côtes, en forme de bourse, gourmande et généreuse.

Comment utiliser la tomate Aumônière ?

En salade : pour tous les goûts

Il faut savoir que la tomate Aumônière Prince de Bretagne est proposée à différents degrés de maturité. Verte, elle est très croquante, c’est ainsi que les Italiens la préfèrent. À demi-maturité, on la qualifie de « tournante », elle reste croquante et développe ses saveurs fruitées. Mûre, elle est alors bien rouge, et devient très fondante (voir notre article Choisissez votre tomate Aumonière).

recette-tomates-cœur-de-bœuf-et-burrata Une idée à voir sur cuisinons-les-legumes : accompagnez-la de burrata, pour une entrée généreuse.

 

Garnie : pour une entrée gourmande

Tomates cœurs de bœuf farcies

La forme de la tomate aumônière appelle à la gourmandise : ample, chaleureuse, charnelle, présentant des cavités faciles à évider, elle ne demande qu’à être garnie d’une salade de riz, d’un taboulé, de thon, de fromage frais…

Autre possibilité : la présenter comme un feuilleté avec de la mozarella : succès garanti !

Farcie : un plat frais et généreux

tomate Aumônière (cœur de bœuf) garnie et farcie

La tomate Aumônière peut se cuire. Ici aussi, sa forme généreuse fera merveille. On peut en faire une tomate farcie classique, mais n’hésitez pas à varier les plaisirs : fromage de chèvre et lardons, œuf-fromage râpé, dés de légumes, cabillaud-béchamel, mousse de saumon… Un simple passage au four suffira.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter l\'opération pour envoyer votre message : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>