Apéritifs

Mariage de saveurs bretonnes

Publié le 3 mai 2013 - 1 commentaire

Crème d’artichaut, compotée d’échalote à l’hydromel, andouille de Guémené
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Un festival de saveurs bretonnes, puissantes et subtiles à la fois.
Auteur :
Personnes : 4
Ingrédients
(4 grandes verrines)
  • 3 échalotes
  • 3 artichauts camus
  • 15 cl de chouchen (ou de cidre)
  • 15 cl de crèmme liquide
  • 4 tranches d’andouille de Guémené
  • Poivre, sel
Instructions
  1. Cuisez les artichauts entiers à l’autocuiseur (une trentaine de minutes, afin qu’ils soient bien cuits).
  2. Pendant ce temps, faites cuire les échalotes émincées et le chouchen dans une casserole, à feu très doux et à couvert, jusqu’à obtention d’une compotée.
  3. Épluchez les artichauts cuits, gardez les fonds et la chair des feuilles.
  4. Mixez avec la crème, assaisonnez à votre goût.
  5. Saisissez les tranches d’andouille une trentaine de secondes à feu moyen sur une poêle anti-adhésive.
  6. Dans chaque verrine, disposez la compotée d’échalote, la crème d’artichaut et la tranche d’andouille.
  7. Servez tiède ou froid.
Le truc du chef
  1. Le chouchen, spécialité bretonne, est une sorte d’hydromel. Dans cette recette, vous pouvez le remplacer par du cidre. L’andouille de Guémené, enroulée en cercles concentriques, est plus sèche et plus corsée que l’andouille de Vire.

Crème d’artichaut, compotée d’échalote à l’hydromel, andouille de Guémené

Une réflexion au sujet de « Mariage de saveurs bretonnes »

  1. Ping : Artichaut, les recettes des blogueuses (4) | Cuisinons les legumes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notez cette recette :