L'idée de la semaine

Un wok de chou vert

Publié le 7 janvier 2015 - 3 commentaires

Un beau chou vert frisé Prince de Bretagne

Le chou vert pommé est un légume de base hivernal. Sa nature « détox » ne l’empêche pas de bien nourrir son homme : on en fait soupes et potées classiques et délicieuses.

On peut aussi lui faire changer de cap : exemple, l’intégrer à un wok de légumes sautés.

Découper le chou en lanièresPrenez un quartier de chou, découpez-le en fines lamelles, éliminez les plus grosses nervures.

Blanchissez vos lanières de chou quelques minutes à l’eau bouillante salée.

Laissez bien égoutter.

Incorporez-les à votre wok.

On peut aussi les incorporer directement, sans les blanchir. La cuisson sera alors un peu plus longue, et la saveur plus marquée.

Oui, mais la recette du wok ?

Oh, eh bien vous improvisez avec ce que vous avez. Voici la nôtre, celle de la photo :

On a commencé par cuire des morceaux de blancs de poulet, à feu doux pour qu’ils restent tendres. On les a réservés.

Puis on s’est dit qu’on ajouterait bien une endive, ça joue un peu le rôle des pousses de soja. On l’a coupée bien finement dans le sens de la longueur, on a jeté le tout dans le wok bien chaud, une pincée de sel, on a arrosé du jus d’une demi-clémentine. C’est cuit, hop, on réserve.

Chez Prince de Bretagne, on a du mal à concevoir une poêlée de légumes sans oignons de Roscoff AOC. Zou, quelques rondelles d’oignon, à feu très vif, toujours une pincée de sel, dès que ça colore on enlève, ça fait des oignons mi-cuits, c’est un régal.

Un peu de carottes, c’est pour apporter de la couleur à notre photo. Émincées en bâtonnets, un petit tour au wok, un soupçon de bouillon de volaille pour faciliter la cuisson. Oui, bon, un peu d’eau, on émiette un petit bout de cube, c’est suffisant.

Toujours pour la photo (mais c’était super-bon quand même), on a ajouté quelques crevettes, qu’on a colorées quelques secondes sur notre wok.

Reste le chou, qu’on a cuit en dernier, d’abord à feu vif, puis à une chaleur un peu plus douce. Un bon trait de sauce soja (oh, mais qu’est-ce que ça va bien avec le chou, la sauce soja !), trois petites gouttes — facultatives — d’huile de sésame, des graines — facultatives aussi, mais finalement tout est facultatif, dans un wok improvisé — de sésame, on mélange avec le poulet et les autres légumes, on réchauffe quelques instants, on sert, bon appétit tout le monde !

Wok au chou vert, poulet et crevettes

3 réflexions au sujet de « Un wok de chou vert »

  1. Ping : Mamiemorobillart | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>